La cellulite, c'est tout simplement de la graisse. Mais du tissu graisseux trop abondant à certains endroits et qui ne se "mobilise" que très difficilement, c'est-à-dire qu'il n'est pas facile de s'en débarrasser, même en perdant du poids. On peut en effet "vider" les cellules graisseuses (adipocytes) de leur surcharge graisseuse en maigrissant, mais on ne peut jamais en réduire le nombre, sauf par des moyens radicaux comme la liposuccion. Sous l'influence de facteurs alimentaires ou hormonaux, les adipocytes, à la base au nombre généreux de 20 à 25 milliards, se mettent à gonfler et à se remplir. Elles stockent alors les graisses (les lipides) jusqu'à un volume critique, et ne pouvant plus les stocker, se mettent à se diviser et à se multiplier, parfois par 10, soit 200 milliards d'adipocytes ! Évidemment ces amas de cellules grasses emprisonnées et compressées dans le tissu conjonctif déforment l'épiderme et lui donnent un aspect capitonné, plus connu sous le nom de… peau d'orange !

Comment éviter qu’elle ne s’installe ?

En évitant les régimes yo-yo déjà. Les régimes répétés poussent l'organisme à s'économiser et à se montrer de moins en moins dépensier. Habitué à économiser tout apport, il va se permettre de stocker tout excès. Lorsque vous remangez normalement, votre organisme revient difficilement à son métabolisme habituel et vous reprenez rapidement tous les kilos perdus, sinon plus. Plus vous ferez de régimes, plus vous jouerez au yo-yo, plus vous perdrez de muscles, plus vous prendrez de poids et plus vous aurez de cellulite ! Si vous voulez maigrir, quelle que soit l'importance de votre cellulite, il faut tout bonnement changer d'attitude face à la nourriture et ne pas hésiter à profiter des conseils avisés d'un nutritionniste. Il faut aussi lutter contre le stress, qui est la pire des choses qui soit. Non seulement il peut altérer les gènes et favoriser des maladies graves, mais il fait aussi grossir. En effet, les hormones du stress, sécrétées en trop grandes quantités, font grossir afin de pallier un éventuel stress supplémentaire ! Il est prouvé que le stress engendre une rétention d'eau, une moins grande mobilisation de la graisse et une élévation du taux de sucre dans le sang (glycémie).

Quelle règle en matière d'alimentation doit-on respecter ?

Il faut impérativement faire un certain tri qualitatif, sinon quantitatif, de votre alimentation. Et s'il n'existe pas d'aliments miracles susceptibles de faire fondre la cellulite, il y en a de plus fâcheux que d'autres ou disons, qui favorisent plus ou moins la cellulite. Ce sont tous les aliments qui procurent beaucoup trop de calories ; ceux qui font sécréter trop d'insuline, la fameuse hormone qui favorise le stockage des graisses, et ceux qui sont bourrés de sucres ou de graisses, souvent les deux à la fois. En résumé, il faut manger mieux pour manger moins et offrir à son corps des aliments de qualité, des produits frais, sélectionnés avec soin pour répondre à ses besoins nutritionnels. Il faut aussi faire la traque aux lipides d'origine animale, choisir judicieusement les glucides en éliminant au maximum les sucres "rapides", s'autoriser des sucres lents comme les féculents qui rassasient, privilégier les fibres, manger du poisson le plus souvent possible et éviter les viandes grasses.

La rétention d'eau peut-elle être en cause dans l'apparition de la cellulite ?

Au moindre déséquilibre, mauvaise circulation veineuse ou lymphatique, ou encore à la suite d'un déséquilibre hormonal, l'eau en excès stagne et déforme la silhouette aussi sûrement que la graisse ! Et il arrive que les adipocytes, en grossissant et en se multipliant, bloquent purement et simplement la circulation sanguine et lymphatique. Les déchets et les graisses qui doivent s'évacuer stagnent. C'est une réaction en chaîne qui entraîne une augmentation du volume graisseux, provoque un œdème et au final de la cellulite. C'est tout votre mode de vie qu'il va falloir repenser car les mauvaises habitudes alimentaires sont à la source de la rétention d'eau et de la cellulite. Il faut paradoxalement boire beaucoup d'eau, 8 à 10 grands verres par jour, pour éliminer les fluides et les déchets produits par l'organisme. Vous pouvez aussi vous concocter en plus une infusion de plantes drainantes qui ont une action diurétique et préviennent la rétention d'eau (canneberge, persil, marron d'Inde ou buchu). De plus, quelle que soit l'importance de votre cellulite, une alimentation riche en vitamines (C, E, A, K, B6) et en anti-oxydants (sélénium, flavonoïdes et zinc) permet de drainer les cellules, de maintenir la souplesse des veines et d'éviter la rétention d'eau. Evitez également de consommer trop de sel (voir le tableau en bas de page).

Qu'en est-il du sport ?

La pratique d'une activité physique est incontournable si on veut se débarrasser de sa cellulite. Elle permet d'augmenter la masse musculaire, afin d'accroître 24 heures sur 24 la dépense énergétique du métabolisme de base, celle qui permet de dépenser des calories même en dormant. Non seulement vous affinerez votre silhouette, mais vous éliminerez aussi une bonne partie de votre cellulite ! Par contre, il faut persévérer à un rythme régulier, une demi-heure de jogging dominical ne suffit pas. Parce qu'en faisant du sport, on brûle d'abord des sucres et non des graisses de réserve. Il faut dépenser au moins 300 calories par séance de sport, s'entraîner pendant au moins 30 à 45 minutes trois fois par semaine (ou plus si le cœur vous en dit). Le jeu en vaut la chandelle, car si l'énergie que vous dépensez quotidiennement augmente de 15 % lorsque vous pratiquez une activité physique modérée, elle augmente de 30 % avec une activité soutenue.

Quels sont les meilleurs sports "anti-cellulite" ?

Si vous voulez vraiment améliorer l'ensemble de votre silhouette, faire de la marche n'est pas suffisant. Il faut associer des activités d'endurance (natation, course, vélo), à des activités d'effort intense (musculation, Body Pump, etc). Bien sûr, rien ne vous empêche de faire un peu de gymnastique ciblée pour avoir un ventre plat et musclé ou faire fondre votre culotte de cheval. Bouger plus au quotidien est aussi une bonne solution : laisser tomber les escalators et prendre l'escalier, oublier sa voiture au garage et faire de la marche à pied, il n'y a pas de petits bénéfices. Tous les moyens sont bons pour mettre en action les parties de votre corps que vous voulez voir fondre.

Quels soins du corps adopter ?

Le massage est un élément important dans la lutte anti-cellulite. Vous pouvez vous faire dorloter par un masseur ou bien apprendre quelques techniques d'automassage à pratiquer chez vous dans votre salle de bains bien chaude et parfumée d'huiles essentielles pour l'occasion. Vous pouvez ensuite vous enduire de crèmes anti-capitons, qui, si elles ne font pas fondre la cellulite comme par enchantement, ont le mérite de favoriser le drainage, diminuer la rétention d'eau et redonner de l'éclat à la peau. Prudence toutefois : une crème "raffermissante" n'agira jamais sur vos amas graisseux, car les produits dits "cosmétiques" ne pénètrent que la couche superficielle de l'épiderme. Seuls les crèmes ou les gels dits "minceur" ou "anti-cellulite" peuvent se vanter d'agir en profondeur sur les tissus graisseux. Préférez les produits raffermissants à base de rétinoïdes qui agissent en améliorant l'épaisseur de l'épiderme et en stimulant la circulation sanguine. Ou encore des crèmes aux acides alpha-hydroxy, qui stimulent l'exfoliation de la peau, accélèrent le renouvellement cellulaire et affinent l'épiderme.

Qu'en est-il des autres méthodes, type drainage lymphatique ?

Renseignez-vous bien avant d'aller dépenser de l'argent pour vous faire torturer ! Il existe des méthodes plus ou moins efficaces, certaines agréables, d'autres carrément odieuses et toutes onéreuses. Le drainage lymphatique est un procédé manuel qui a pour but d'éliminer l'eau et les toxines des tissus, mais il doit être pratiqué par un kinésithérapeute ou un médecin. La pressothérapie est basée sur le même principe. Moins efficace que le drainage manuel, elle consiste en une série de pressions à l'aide d'une combinaison reliée à un compresseur qui insuffle de l'air, puis l'aspire. Le cellu-M6, une technique chère pratiquée par les kinésithérapeutes (la peau est roulée en profondeur, puis soulevée), donne parfois quelques résultats sur l'aspect de la cellulite. Quant aux ultrasons, ils bombardent les cellules graisseuses, c'est une méthode simple et non agressive, mais onéreuse elle aussi. Les autres pseudo techniques (cellulolipolyse, électrolyse, adypocytolyse) et les infiltrations en tout genre, n'ont d'anti-cellulite que le nom et il faut vraiment avoir le portefeuille bien rempli et le cœur bien accroché ! En désespoir de cause, il vous reste la chirurgie esthétique, la lipoaspiration ou liposuccion, qui demandent une vraie et sérieuse réflexion. Ce genre de décision demande de vraiment analyser la situation et de se donner le temps de peser le pour et le contre pour ne regretter ni son choix, ni son investissement.

Par Marie Belouze-Storm, auteur des "Bons plans anti-cellulite des paresseuses"

Source : LE JOURNAL DES FEMMES