Il existe plusieurs espèces d'aloe. La plus utilisée reste l'aloe vera en raison de ses propriétés et surtout sa facilité de mise en culture. D'origine d'Afrique du Nord, l'aloe vera est cultivée partout dans le monde et notamment en Espagne, au Mexique et dans le sud des Etats-unis. Appelé Aloe barbadensis ou encore Aloe vulgaris par les scientifiques, il est plus connu sous le nom d'aloe vera, (aloès vrai), aloès de Curaçao ou sabila (en espagnol). Les feuilles plutôt étroites (en comparaison des autres variétés d'aloe) sont longues, dentées. Du centre s'élève une inflorescence avec de nombreuses fleurs jaunes en forme de tube. Au bout de 4 à 5 ans, le cactus atteint environ un mètre : on peut commencer à prélever ses feuilles pour la fabrication de remèdes ou de cosmétiques.

Une formule complexe
Depuis près de 50 ans, les chercheurs se penchent sur la formule intime de l'aloe vera. L'aloïne et ses dérivés sont les principes actifs majeurs de la feuille. Si ces substances ont une action sédative, antibiotique, purgative et analgésique, d'autres composants renforcent cette action bactéricide, fongicide et calmante : les acides aloétique et cinnamique. L'aloe vera contient 7 des 8 acides aminés essentiels qui ne peuvent être fabriqués par l'organisme humain et qui lui sont indispensables.

La peau et les cheveux
L'aloès concentre la plupart des vitamines, notamment A, E et du groupe B, celles qui concernent la peau et les cheveux. Il est riche aussi de tous les sels minéraux indispensables : phosphore, potassium, calcium, chlore, fer, zinc... Bref, l'aloès, par sa composition, possède des propriétés très intéressantes pour la peau : cicatrisation, régénération cellulaire, hydratation cutanée, anti-inflammatoire, antibiotique. C'est pourquoi les cosmétiques à base d'aloès sont particulièrement conseillés dans les cas de prurit, d'eczéma, de petites blessures, d'irritation, de mycoses et même de boutons de fièvre ou d'herpès !

En interne, une panacée !
Non seulement, l'aloe vera stimule les défenses immunitaires, mais il est antibiotique, anti-inflammatoire, puissamment cicatrisant. Il aide à éliminer les toxines, à nettoyer les organes encombrés (reins, foie…). Il soulage les crampes d'estomac et les maux gastriques. Le jus d'aloès est conseillé dans les cas de diabète, d'allergies, de constipation, de problèmes cardiaques.

Où, combien, comment ?
• Jus de pulpe ou de feuille entière : deux à trois cuillérées à soupe dans un verre d'eau ou de jus de fruit, 2 à 3 fois par jour. Ulcères d'estomac, fatigue, maladies auto-immunes, constipation, mauvaise digestion, problème circulatoires, herpès?
• Teinture : 5 gouttes dans un verre d'eau. principalement pour stimuler l'appétit.
• Gélules : la lyophilisation et la déshydratation conservent la plante, mais pas toutes ses propriétés : toutefois les gélules sont intéressantes parce qu'on n'a pas à supporter le goût pour le moins désagréable de la pulpe. Conseillé pour les allergies respiratoires, les problèmes de déminéralisation, de cheveux ou de peau.
• Ampoules et gels : à base d'aloe vera, ces produits sont adaptés à une utilisation spécifique (cure de choc ou pansement gastrique) ; suivre les notices.
• Crèmes et gels de massage : hémorroïdes, brûlures légères, coups de soleil, verrues, varices, dermatoses… suivre les indications du fabricant.
• Shampoing, dentifrice, cosmétiques divers : cheveux et peaux fragiles, gencives abîmées

Source : UNIVERS-SANTE.COM