Cartilan est un reconstituant et fortifiant du cartilage osseux.
Facteur de protection et d’aisance fonctionnelle des articulations.

Le cartilage élément essentiel de l’articulation.
Le cartilage constitue la pièce essentielle de l'articulation.
Il recouvre les extrémités osseuses et constitue une sorte de "film protecteur" de l'articulation.
Le cartilage est composé d'un seul type de cellules : les chondrocytes, noyés au sein d'une matrice.
Ces cellules possèdent une activité métabolique très faible dans des conditions normales, synthétisant et dégradant divers éléments de la matrice, indispensables au bon fonctionnement de l'articulation (protéoglycans et collagène).
La matrice cartilagineuse est constituée d'un gel de grosses molécules (les protéoglycans), qui ont la particularité d'être très avides d'eau (un peu comme des éponges).
Ces molécules sont maintenues à l'intérieur d'une sorte de filet constitué par des fibres de collagène inextensibles.
Disposée sen arceaux, elles sont fixées à l'os sousjacent et constituent ainsi l'armature qui soutient et enchâsse les protéoglycans Les chondrocytes ont les capacités (les enzymes et le matériel énergétique) pour fabriquer mais également… détruire cette matrice.
Le cartilage est un tissu vivant en perpétuel remaniement, comme tous les autres constituants de l’organisme, mais à un rythme plus lent.
C’est ainsi que le cartilage se renouvelle tous les 3 mois, le foie tous les 2 mois, la peau et le tube digestif toutes les 48 heures !
Ce renouvellement perpétuel s’effectue tout au long de la vie même chez les personnes très âgées.

L’arthrose : une usure du cartilage articulaire :

L'articulation, c'est le mouvement.
Or les os ne sont pas faits pour soutenir les contraintes mécaniques du mouvement.
Cette fonction est dévolue au cartilage articulaire qui recouvre les extrémités osseuses.
Souvent sans réelle raison, le cartilage articulaire se fissure progressivement jusqu'à disparaître totalement, laissant alors les os "à nu".
Ceux-ci vont alors frotter les uns contre les autres et s'user également à leur tour.
L’arthrose est donc une affection qui, pour des raisons encore mystérieuse, dénature le cartilage, qui se dégrade et se détruit plus ou moins rapidement.
Le glissement n’est plus optimal, des points de frictions se forment et des difficultés à se mouvoir apparaissent.
Les os vont frotter les uns contre les autres et provoquer les douleurs si fréquentes dans l’arthrose.

Les mécanismes de la détérioration du cartilage :

Les mécanismes de formation de l’arthrose restent encore à préciser, toutefois, on peut émettre l'hypothèse suivante : pour une agression quelconque (par exemple un traumatisme excessif) des fragments de la matrice cartilagineuse soit trop gros, soit de forme particulière ne peuvent pas être débarrassés de l'articulation par les cellules de la membrane synoviale.
Celles ci vont fabriquer des enzymes qui vont découper ces fragments cartilagineux pour les rendre "évacuables".
Le problème est que ces enzymes peuvent s'attaquer à la matrice cartilagineuse normale et provoquer une perte notable du capital cartilagineux.
Alors s’entame le processus de détérioration, qui va aboutir à la disparition du cartilage laissant l’os à nu.
Au tout début et surtout chez le sujet très jeune, les lésions du cartilage peuvent se réparer complètement.
Une fois la maladie installée, la perte du cartilage va se faire selon différentes modalités aboutissant à la perte totale du cartilage de manière plus ou moins rapide (de quelques mois à plusieurs décennies.

Cartilan est un agent stimulant de la fabrication du cartilage.

Fruit des recherches menées au sein d’une université Coréenne de biochimie de pointe c’est un des facteurs nutritionnels de protection du cartilage les plus récemment mis au point.

Les propriétés de Cartilan reposent sur un complexe nutritionnel original, exclusif et breveté combinant des fibres d’algues, de chitine et de pectine de pomme avec de la glucosamine.
Le principe alimentaire d’origine naturel nouveau ainsi obtenu apporte des éléments nutritifs et biochimiques essentiels au métabolisme de la genèse du cartilage osseux.

Principes d'action du Cartilan :
Différentes études, in vitro et in vivo ont permis de caractériser les actions du Cartilan.
Il exerce son action au niveau de la matrice cartilagineuse, en particulier sur les chondocytes !
Les chondrocytes sont le maitre d’œuvre de la régénération du cartilage en produisant les protéoglycans espèce de gel qui retient l’eau et le collagène qui structure l’ensemble et le collagène de Type II, véritable armature qui consolide le tout !

Le Cartilan stimule l’expression du collagène en particulier du collagène de type II

Dans le processus de dégénérescence du cartilage, la perte et la destruction du collagène en particulier celui du type II (l’armature), est lente et progressive, mais son remplacement, sa régénération est difficile et souvent irréversible !

C’est pourquoi, la prévention de la perte du collagène articulaire est du meilleur intérêt pour les articulations arthrosiques et en stimuler l’expression par les chondrocytes un facteur de protection, de consolidation et de rénovation du cartilage.

Il a été démontré que le Cartilan..la suite sur BioDiet.eu.